LES LABORATOIRES DIDIER RASE,
L’HISTOIRE

DEPUIS 40 ANS, UNE REVOLUTION AU COEUR DE LA COSMETIQUE MASCULINE

« Nous avons souhaité, avec Integrall, performer la routine cosmétique de l’Homme ».

Didier Rase

Didier Rase : science, persévérance et innovation

Au départ, c’était en 1988, il y eut la création de Sauba Dermatologie, département dermatologique de Sanofi. Quand 3 ans plus tard Didier Rase le reprend sous le nom de CS Dermatologie, il devient rapidement le laboratoire pharmaceutique français pilier sur le marché de la dermatologie en développant des traitements pharmacologiques contre l’eczéma, l’acné, le psoriasis, les dermites infectieuses, le dessèchement cutané sévère (ichtyose) , et surtout le vieillissement cutané hormonal. Sous la présidence de Didier Rase, le Laboratoire enrichit progressivement son portefeuille- produits par le lancement de nouvelles gammes dermo-cosmétiques mais aussi par l’acquisition des AMM Oxyplastine (traitement de l’érythème), Fazol (antifongique), Cetavlon et Jonctum (cicatrisation). En 1991, le groupe CS Dermatologie, avec le Professeur Aron-Brunetière, promeut une traitement topique sur prescription médicale permettant d’agir contre le vieillissement cutané hormonal de la femme ménopausée : Fadiamone. Didier Rase décidera alors d’appliquer la même démarche scientifique à l’homme et à ses spécificités. La dégradation progressive de la testostérone masculine à travers les âges deviendra sa priorité.


Pérégrinations au cœur du végétal.

« Nous avons commencé par déterminer les différences significatives entre les cycles de vieillissement des peaux féminines et masculines, explique Didier Rase. A la ménopause on compense la chute d’hormones féminines par des traitements médicaux, notamment des substitutifs hormonaux.. Et pour l’homme ? »

« A l’origine de nos recherches il y avait ce constat : si la testostérone masculine augmente jusqu’à l’âge de 30 ans, elle décroit ensuite chez l’homme , – 2% par an à partir de 30-40 ans , poursuit Philippe Bernard, Docteur en biochimie. Ce phénomène entraine une diminution de l’épaisseur de la peau, elle devient plus cassante, moins élastique ». Dès lors, la microcirculation cutanée s’altère, le film hydrolipidique protecteur disparaît, le renouvellement cellulaire à l’origine de la formation des kératinocytes paresse et la peau devient vulnérable aux agressions extérieures et jaunit.



« Il nous fallait donc trouver une solution métabolique, une molécule capable de protéger et ralentir la dégradation du taux de progestérone sans toutefois avoir une incidence délétère sur la peau et les cheveux, conclut Didier Rase ».


« Cette peau plus mince, contenant moins de collagène et d’élastine, se ride, poursuit le Dr Bernard. Au niveau des cheveux, l’enzyme 5-alpha reductase va transformer la testostérone appauvrie et accélérer le cycle de vie du cheveu. D’où une perte de densité, et un accroissement de la perte capillaire. »

Pour découvrir la molécule capable d’enrayer la carence annoncée en testostérone, Didier Rase et le Dr Philippe Bernard vont scanner une chimiothèque composée de plus de 250.000 molécules végétales, par la technique du criblage virtuel (virtual screening) et du docking permettant de cerner l’orientation d’une molécule par rapport à une autre. Au final, 4 molécules capables d’enrayer la dégradation de la testostérone sont retenues mais une seule s’avère d’inhiber, en toute innocuité, l’action des trois substances impliquées dans la carence progressive en testostérone : la SHBG (Sex Hormone-Binding Globulin), la 5-Alpha-réductase et l’Aromatase.

Le Phyto-androzyme®, de « phyto » (plante), « andros » (homme) et « enzyme » (molécule agissant sur le métabolisme) est né.


INNOVER


1979

Création de la première gamme de produits cosmétiques pour homme sous le slogan « Les hommes ont une peau. C’est nouveau ! », et invention de la formulation sous forme de gel opaque, mieux adaptée aux habitudes masculines. Au temps des cold cream, cet inédit emporte l’adhésion.


1991

Reprise à Sanofi de l’ensemble de son activité dermatologique (Sauba Dermatolo) et création de CS Dermatologie , vite promu au tout premier rang des laboratoires français de la spécialité. CS Dermatologie se démarque par des découvertes majeures :

• Invention de la « micro-encapsulation de bactericides ». Cette innovation, saluée par la presse scientifique internationale, est aujourd’hui à l’origine de nombreux de produits (antiseptiques, déodorants..) dits « à libération programmée ».

• Lancement en pharmacie de la première ligne « à phase continue huileuse », spécialement adaptée aux peaux noires et métisses.

• Développement, avec le Pr. Aron-Brunetière, d’un médicament en crème destiné à lutter contre le vieillissement cutané hormonal de la femme ménopausée délivré sur prescription médicale. Il est ensuite décliné en cosmétologie sous la forme d’un nouveau développement: le phyto-ostrogène de soja.


2006

Cession des laboratoires pharmaceutiques CS Dermatologie et création des Laboratoires Didier Rase. La nouvelle entreprise porte le nom de son fondateur; un signe d’engagement et de responsabilité.


2013

Les Laboratoires Didier Rase présentent une formule destinée à lutter contre le vieillissement hormonal de la peau masculine : le phyto-androzyme. Cette molécule végétale extraite de l’écorce de magnolia préserve la testostérone. Elle est l’unique élément actif au monde à agir spécifiquement sur la peau des hommes. La découverte du phyto-androzyme fait l’objet d’un brevet exclusif international.

LE PHYTO-ANDROZYME®

PREMIER ACTIF COSMÉTIQUE DEDIE AUX PEAUX MASCULINES




ACTIVITÉ ANTI-ÂGE

Les enzymes (1-2-3) se fixent sur la testostérone (4) pour la dégrader.

Le phyto-androzyme (5) vient s’interposer entre les deux et agit comme un leurre pour protéger l’hormone masculine.

La bio-disponibilité de la testostérone est ainsi préservée.

Le Phyto-Androzyme® est un actif végétal. Son nom vient du grec « phyto » qui signifie végétal, et « andro » qui se réfère à l’homme. Le suffixe « zyme » indique son action sur les enzymes.

A l’intérieur du corps masculin, des enzymes spécifiques se fixent sur la testostérone, pour la détruire. Les laboratoires Didier Rase ont émis l’hypothèse qu’en introduisant un leurre, ces enzymes s’attaqueraient à lui et élimineraient moins d’hormones. C’est la fonction du Phyto-Androzyme®.

En laboratoire, il a été démontré que plus on mêlait de phyto-androzyme® à la testostérone, moins elle était dégradée. Cet actif végétal protège la biodisponibilité de la testostérone (Fig 1 et Fig 2) et possède ainsi des propriétés anti-âges exceptionnelles avec pour objectif de maintenir l’intégrité de la peau et des cheveux masculins. Son efficacité a été démontrée après 20 jours d’utilisation (voir test d’efficacité) par une étude clinique réalisée selon les critères rigoureux de la recherche médicale (consulter la publication scientifique). Premiers à créer une gamme de soins cosmétiques pour hommes en 1979, les laboratoires Didier Rase ont naturellement poursuivi leurs recherches dans ce domaine.

A la pointe des découvertes scientifiques, ils ont travaillé sur le métabolisme hormonal masculin et notamment sur la testostérone qui régit le tonus et la vitalité des hommes.

La découverte du Phyto-Androzyme®, premier actif cosmétique au monde dédié aux hommes, leur a valu l’obtention d’un brevet exclusif international.


ACTIVITÉ ANTI-CHUTE

L’enzyme 5˜ reductase ( 3 ) transforme la testostérone en dht responsable de la chute androgénétique. le phyto-androzyme ( 5 ) vient s’interposer entre les deux et agit comme un leurre pour protéger l’hormone masculine et limiter la production de dht. il ralentit ainsi la chute du cheveu et l’hyper-séborrhée.


Publication Scientifique
Pour aller plus loin.

LA PEAU DE L’OURS

par Didier Rase

Dans ce livre intitulé « La peau de l’Ours », le titre évocateur retrace le parcours de Didier Rase depuis sa plus jeune enfance et les circonstances qui l’ont amené à inventer la cosmétologie masculine. A sa lecture on perçoit cette passion pour la peau, qui l’a conduit à travailler au plus haut niveau de la recherche Dermo-cosmétologique, et Dermatologique. A ce titre il côtoie des sommités tel que Gérard Le Fur président de la recherche de Sanofi puis président du groupe avec lequel il développe notamment un concept de libération programmée de bactéricide micro encapsulé. Le reste est à découvrir dans ces pages…

Editions du Devin



CONTACT


01 42 25 48 84


LABORATOIRES DIDIER RASE
170 Boulevard Haussmann,
75008 Paris


info@integrallskincare.com



Copyright Laboratoires Didier Rase 2018. Tous droits réservés.